header banner
Default

Comment investir judicieusement en Bitcoin, Ethereum et autres crypto-devises


Investir de manière raisonnable dans les cryptoactifs ? Cela ressemble à un oxymore, le bitcoin et ses semblables ayant le défaut de ne pas avoir de sous-jacent dans l'économie réelle, contrairement à une action ou une obligation. Pour qui souhaite diversifier son patrimoine dans ce type d'actifs, il faut d'abord choisir un mode d'investissement.

L'épargnant peut conserver ses avoirs en cryptodevises sur une plateforme en ligne, ce qui va être le choix initial pour des investisseurs souhaitant s'initier au trading. Mais l'acquisition d'un « wallet » (portefeuille), c'est-à-dire un petit appareil électronique où sont stockés ses actifs, s'avère judicieuse.

« Pour un investisseur à moyen ou long terme, il est préférable de sortir ses cryptomonnaies de la plateforme de trading et de les envoyer sur un wallet, afin de se protéger de tout défaut de la plateforme et de garder la pleine propriété de ses cryptomonnaies », conseille Vincent Boy, analyste marchés chez IG France.

Scandales et faillites

VIDEO:

Le scandale FTX ou la faillite de Genesis montrent que, dans ce secteur non régulé, la fiabilité des intermédiaires est extrêmement variable. Certains ont connu des fraudes et d'autres se retrouvent en difficulté lorsque de nombreux investisseurs veulent retirer simultanément leur argent. Des acteurs comme Binance ou Coinbase semblent toutefois solides, ce dernier étant même coté en Bourse, d'où sa plus grande transparence.

S'il détient ses bitcoins sur un wallet, l'investisseur subit cependant le risque de perte de sa clé privée, indispensable pour accéder à ses avoirs. Le fournisseur de wallets Ledger a récemment défrayé la chronique en proposant une option permettant de sauvegarder une trace de sa clé sur des serveurs tiers. Une hérésie pour les puristes, mais un moyen bien réel de retrouver un code oublié.

Avec l'offre lancée en avril par la banque Delubac & Cie apparaît une troisième voie. « Nous voulons offrir le meilleur des deux mondes », explique Joël-Alexis Bialkiewicz, associé-gérant de la banque. Le client détient réellement ses cryptoactifs et peut les consulter mais n'a pas directement la main dessus, ce qui évite le risque de cyberbraquage.

La conservation des actifs est assurée par une infrastructure propre à la banque. Avec certains courtiers comme IG France, on peut accéder aux cryptomonnaies via des produits dérivés (CFD, turbos). Mais vous n'êtes alors pas propriétaire des actifs et le niveau de risque est très élevé. A réserver aux habitués du trading !

25.000 cryptodevises

VIDEO:

Une fois votre mode d'intervention choisi, reste à s'y retrouver parmi les quelque 25.000 cryptodevises référencées sur le site coinmarketcap.com. Une quarantaine seulement, bitcoin et Ethereum en tête, ont une capitalisation supérieure au milliard de dollars.

« Toutes les cryptomonnaies ne doivent pas être mises sur le même plan, confirme Vincent Boy. Il est peu vraisemblable que la valorisation du bitcoin ou de l'Ethereum tombe à zéro demain, tandis que cela peut arriver sur des petites cryptos, même si ce sont aussi elles qui peuvent avoir des parcours fulgurants. On peut comparer avec l'univers des actions : investir dans Amazon ou Microsoft est moins risqué que de mettre son argent sur une petite société biotech encore sans chiffre d'affaires. » Il est donc préférable de commencer par des devises importantes et de faire des paris plus limités sur les plus petites.

Obtenir des revenus

VIDEO:

Si les cryptomonnaies ne génèrent pas spontanément de rendement, il est possible d'en tirer des revenus. « Au lieu de se contenter de détenir ses cryptoactifs, l'investisseur peut les utiliser pour des opérations de staking, c'est-à-dire les bloquer pour une durée prédéterminée au profit d'un intermédiaire, qui va en contrepartie verser une rémunération prévue à l'avance », explique Vincent Boy.

Mais attention aux taux très alléchants proposés par certains intermédiaires. « Il faut être conscient qu'un taux supérieur traduit un risque plus élevé, poursuit Vincent Boy. D'abord, cette rémunération est libellée en pourcentage dans la cryptodevise 'stakée' : si celle-ci baisse fortement, la rémunération va baisser aussi. Ensuite, lorsqu'une plateforme propose des taux plus élevés, cela peut manifester le fait qu'elle rencontre des problèmes de liquidité. »

La qualité de l'intermédiaire est encore plus cruciale ici que dans un univers régulé. Les cryptos n'ont rien d'une martingale et si l'espoir d'un enrichissement rapide a attiré nombre d'épargnants, beaucoup ont compris à leurs dépens que leurs gains resteraient à jamais du domaine du rêve.

> Immobilier, assurance-vie, impôts, retraites… pour retrouver toute l'actualité patrimoine, abonnez-vous à notre newsletter > S'inscrire

Sources


Article information

Author: Stacy Barnett

Last Updated: 1700148482

Views: 787

Rating: 3.9 / 5 (90 voted)

Reviews: 84% of readers found this page helpful

Author information

Name: Stacy Barnett

Birthday: 1920-01-11

Address: 76158 Tyler Lakes, West Ann, VA 55964

Phone: +4098801631673952

Job: Radiologist

Hobby: Coin Collecting, Lock Picking, Wine Tasting, Orienteering, Kite Flying, Hiking, Embroidery

Introduction: My name is Stacy Barnett, I am a capable, transparent, brilliant, unguarded, welcoming, important, courageous person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.